abdominaux et périnée par Bernadette de Gasquet

abdominaux et périnée par Bernadette de Gasquet

Bonjour,

Aujourd’hui, je souhaite vous parler des abdominaux et du périnée. (J’en ai déja parlé il y a quelques mois mais aujourd’hui, je m’intéresse de près à la méthode Bernadette de Gasquet: l’abdologie). Je me rends compte au travers de mon travail que peu de personnes sont sensibilisées quant aux risques encourus, au niveau du périnée, si les abdominaux sont mal faits. Je vois aussi que les abdominaux « à l’ancienne » ont toujours leur place dans les salles de sport.

 

Tout d’abord, un rappel anatomique extrait de mon article du 24/02/2016:

Qu’est ce que le plancher pelvien? Pour faire simple c’est un ensemble de muscles situés à l’intérieur du bassin, il y a une couche dite superficielle et une autre plus profonde. Le périnée (= le plancher pelvien) a une forme de hamac et correspond à peu près à la taille de vos deux mains réunies en coupole. Il est appelé plancher car il soutient tous nos organes et surtout le rectum, la vessie et l’utérus.
Quels gestes peuvent engendrer un relâchement de ces muscles? Éternuer, tousser, crier, sauter, courir, pousser fort, soulever des charges, faire des abdominaux, etc… pour synthétiser, beaucoup de geste du quotidien! A la longue, le périnée se relâche et avec la ménopause les choses ne s’arrangent pas.
Quelles conséquences pour un plancher pelvien qui manque de force? Il soutiendra moins bien vos organes et les conséquences sont, entre autres, l’incontinence et la descente d’organes.

 

Bernadette de Gasquet est à la fois un médecin et un professeur de Yoga. Elle a fait du périnée et des abdominaux ses chevaux de bataille ! Elle fait de l’enseignement auprès des médecins, des physiothérapeutes mais aussi des professionnels du sport. C’est une référence en matière d’anatomie du périnée!

Elle explique que dans la plupart des salles de sport, les exercices d’abdominaux sont faits de la manière suivante: rapprochement hanches/épaules, ce qui entraîne une prise de volume des grands droits (abdominaux superficiels) alors qu’ils devraient être allongés. Elle ne nie pas l’idée que faire du renforcement abdominal est bon et elle conseille de faire les abdominaux en rentrant bien le ventre lors de l’expiration et en cherchant à allonger la colonne vertébrale, ce sont les deux grands principes de sa méthode.

L’abdologie repose sur des postures, et non pas sur des exercices répétitifs.

Voici un exemple (bien sûr il y a plusieurs postures, mais je vous en parlerai une fois ma formation terminée!):

Allongée sur le dos, position neutre (position naturelle de la colonne vertébrale), pieds à environ 40cm des fesses, ils sont à plat et vos genoux sont fléchis. Allongez votre nuque en abaissant vos épaules. Inspirez en laissant votre ventre sortir puis expirez en rentrant votre ventre en direction de la colonne vertébrale tout en cherchant à allonger votre colonne. Que remarquez-vous? Vous avez l’impression que vos côtes s’écartent et que votre ventre « glisse » sous les côtes.

Répétez cet exercice 10 fois, à raison de 4 fois par semaine.

Je reviendrai vers vous en avril, pour plus de détails.

A très vite.

Estelle, coach sportive Genève.

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*